L'édition 2018 en quelques lignes...

-  1° manche de la saison 2018 du Challenge Cartographique des Hauts-De-France.

- Date de l'épreuve : samedi 24 mars 2018.

- Conditions atmosphériques : d'abord nuageux avec petites pluies ponctuelles puis bien découvert le matin, ensoleillé l'après-midi.

- Parcours de 181 km (Experts), de 153 km (G.T), scindé en 2 étapes distinctes : Haute Vallée de l'Authie le matinée (environ 80 à 90 km), Vallée de la Grouche durant l'après-midi (environ 70 à 90 km).

- Point névralgique : Musée du Poney Vivant "Le Paradis Konyka" à Milly-Les-Doullens (DÉPART + PAUSE MÉRIDIENNE + ARRIVÉE)
- 55 équipages engagés, 54 présents au départ.


Liste des Engagés


Classement Expert


Classement G.T


Résultats CPH + RK


Palmarès Trophées Annexes

Trophées Lady (meilleures féminines) :

Céline BLANC et Martine LEFEBVRE (Sabrina BÉCUE absente)

 

Trophée A.Leleu (club le plus représenté) : Touquet Auto Collection (3 équipages)

 

Trophée G.Dumortier (voiture la plus ancienne) : Ludivine DAMAGNIEZ / Benoît MASSE (Peugeot 203 C Berline Tourisme - 1958)

 

Trophée F.Lemaire (équipage le plus éloigné) : Richard FAAS / Margriet FAAS (Almere - NL - 416 km x2)

 

Trophée Junior (meilleur jeune) : Siméon VANDENBERGUE


Dans la Presse...

Photos articles Courrier Picard + Abeille De La Ternoise

Classic Flandres Artois Opale: du très haut niveau

(par Bernard Verstraete - Ecurie du Val d'Or News Avril 2018)

Grande nouveauté de l'année dans le Challenge de l'Ecurie du Val d'Or, les six manches du Challenge Cartographique des Hauts de France entrent en considération pour la quête de points. La première de celles-ci, le Classic Flandre Artois Opale (FARO), avait lieu le 24 mars, malheureusement en concurrence avec la Classic Spring Roads et la veille de la Balade du Printemps de l'EVO.

Deux voitures seulement portaient les couleurs de l'EVO au départ de Milly-les-Doullens, petite bourgade des environs d'Arras: la très belle Jaguar XJ6C de Jean-Louis Mertens et Frédérique Rahir, et ma Toyota MR2 2.0 dans laquelle Jacques Ravet, président du Hesbaye Motor Club, me faisait le plaisir de me dépanner en dernière minute suite à un problème de santé de ma fille Delphine. Jacques possède une belle expérience des épreuves d'orientation mais, comme moi, il officie rarement dans le rôle du copilote.

Or, ce FARO constituait un exercice plutôt destiné aux spécialistes de la lecture de road books. Ce n'était déjà pas simple dans la catégorie GT, où il fallait maîtriser, outre les notes classiques, le système horloge, le fléché allemand (ou arête de poisson) standard, les notes textuelles, les cartes tracées (parfois morcelées) ou à tracer (via des flèches ou des points altimétriques), le chevauchement de tracés cartographiques et le système de "frontière infranchissable au plus proche". Sans parler du principe des murs de fait valable pendant 3 km, des multiples inversions de cases et d'omniprésentes notes "miroir" utilisant toutes sortes d'astuces pour arriver à cet effet.
En Experts, on se voyait en outre proposer (entre autres) les systèmes "boule-flèche sans voie de sortie" (donc sans flèche), binaire, "rose des vents", "ligne aveugle" (ou carte muette), "blocade infranchissable au plus proche" et du jamais vu système 'Scottish' qui consiste à inverser les notes, la boule devenant flèche et vice-versa. Je peux vous assurer que les "pigeoleries", face à ça, c'est du petit lait.
Dans ce contexte de très haut niveau concocté par François Devos, les représentants du Val d'Or ont fait de leur mieux, sans pouvoir éviter tous les pièges. Tous deux, nous avons pris d'honorables 9èmes places, Jean-Louis et Frédérique en GT, et moi en Experts. Le tout dans une ambiance très sympathique, personne de semblant excédé par la difficulté de l'épreuve et chacun étant déjà heureux d'en venir à bout. Il faut dire que le road book était impeccable, tout comme l'organisation et le découpage. Qui plus est, tous les concurrents présents à la remise des prix sont repartis avec au moins trois cadeaux.

Que ceux qui seraient intrigués ou tentés par une expérience dans ce Challenge Cartographique des Hauts de France sachent que les organisateurs des prochaines manches nous ont rassurés sur le niveau de difficulté de leurs épreuves, qui sera un peu moins élevé. Les prochains rendez-vous sont fixés le 29 avril à Arras pour l'Entre Deule et Lys et le 9 juin pour la Ronde Cartographique d'Aire-sur-le-Lys. Moi, j'y serai, en principe avec Benoît Stéphenne.
Infos:
https://challengecarto596280.jimdo.com/et https://www.facebook.com/groups/Navigationetregulariteennord/702072413242821/

 

Classements Classic FARO 2018

Experts

9e Verstraete Bernard - Ravet Jacques (B-Toyota MR2 2.0) 1337,20

GT

9e Mertens Jean-Louis - Rahir Frédérique (B-Jaguar XJ6 C) 721,75

Hello, 🙋‍♂️🙋‍♀️ Chose promise, chose due, retrouvez ci-dessous un petit résumé de notre participation 🏎️🏎️🏎️ au Classic FARO 2018 :

C'est aux aurores que nous prenons la route pour le département de la Somme où nous avons rendez-vous à Milly-lès-Doullens pour une nouvelle épreuve de cartographie.
Nous arrivons donc au Paradis Konyka, lieu de rassemblement et de départ. Nous y sommes très bien accueillis par l'organisateur, François Devos et son équipe ainsi que par le personnel du Paradis Konyka.
Un petit déjeuner fort apprécié nous y attendait. Nous dégustons notre chocolat croissants avec une vue panoramique sur les animaux de la ferme. Très sympathique moment avec les ânes, vaches, chèvres et volailles. Il y avait de nombreuses espèces présentes... un lieu vraiment atypique 👍

Après les vérifications administratives , nous sommes invités au briefing de l'organisateur qu'il commente également en anglais pour les équipages venant des pays limitrophes.
Il est temps maintenant de se préparer au départ donné toutes les minutes. Notre road-book en mains, Christelle et moi explorons les pages rapidement. Ma navigatrice est déjà concentrée et prend son rôle très au sérieux 🤔 Il faut dire que cette épreuve compte pour le Championnat des rallyes cartographiques des Hauts de France...
Nous avons une liaison à effectuer pour nous rendre au début de l'épreuve officielle. Elle servira à l'étalonnage de notre Trip-Master en vue d'être calé sur les mêmes distances indiquées sur le road-book de l'organisateur.

Petit temps de chauffe pour le moteur de notre petite Peugeot qui est encore un peu froid. C'est Parti !!!
J'écoute attentivement les instructions de ma navigatrice et fais attention aux rebords des routes et chemins. Car, en effet, il y a des balises "CP" à retrouver et à noter sur une feuille à part. Nous dénichons quelques petits pièges mais tombons également dans pleins d'autres, nous faisant dévier de notre route officielle. Pas facile la cartographie... Au détriment d'un peu de temps perdu et de kilomètres supplémentaires, nous retrouvons notre chemin... Nous parcourons de nombreuses routes de campagne nous faisant découvrir les beaux paysages de la Somme avec ses petits villages isolés.
En plus de CP (Contrôle de passage), nous devons reporter sur notre feuille les deux premières lettres des villes et villages traversés. Nous croisons de nombreux concurrents qui cherchent comme nous leur chemin. Les habitants sont surpris, puis, d'un œil chaleureux, nous font signe. Il est vrai que le plateau est varié et de bonne facture. Il y a de belles voitures que vous pourrez d'ailleurs retrouver dans l'album. Youngtimers, Oldtimers, GT et Prestige étaient en fête pour le plus grand plaisir des passionnés.
Nous continuons notre périple sans trop de soucis. Hormis, notre trip-master qui nous indique une distance incorrecte par rapport à notre book. Nous prenons en compte la différence, puis continuons de suivre les indications de notre feuille de notes.
Nous remarquons qu'une forte odeur d'huile envahit l'habitacle de la 104 : arrêt immédiat ! Je contrôle et remarque une importante fuite d'huile moteur...
L'huile coulant sur le collecteur d'échappement, nous sommes contraints d'abandonner l'épreuve afin d'éviter un incendie.
Déçus, nous repartons en direction de notre belle Côte d'Opale après le déjeuner. Cet incident m'a donné réflexion en vue de l'avenir de la 104 ZS en VHRS. En effet, sa préparation n'est pas du tout adaptée à ces épreuves. Le moteur tourne souvent à bas régime ce qui engendre des montées en T° inappropriées avec de nombreuses turbulences dans son fonctionnement général. Je m'y attendais un peu malgré la souplesse du moteur. Un moteur de course est construit pour pouvoir monter dans les tours et aller vite... Mais, comme vous le savez fort bien, les rallyes cartographiques et de régularité ne sont pas des épreuves de vitesse. Il faut impérativement suivre le code de la route.

Malgré cela, nous remercions François Devos et toute son équipe de nous avoir concocté une superbe épreuve.
Un grand BRAVO 👏👏 pour les nombreux efforts qu'il faut fournir pour mettre en place ce rallye très pointu où la concentration est de mise en permanence.